L’ENFANT QUI CONÇOIT, GRANDIT ET S’AFFIRME

L’enfant qui conçoit, grandit et s’affirme

Dans cet article les notions de construire et concevoir seront abordées comme deux piliers du développement psycho-affectif de l’enfant.

Ainsi, dès son plus jeune âge l’enfant éprouve le besoin et l’envie de façonner et concevoir des projets à son image.

Les projets qu’il élabore participent à son évolution psycho-affective. En effet, l’enfant qui construit prend confiance en lui et se prouve à lui-même qu’il est capable de fabriquer quelque chose dont il peut être fier. Concevoir permet aussi au jeune enfant, de prendre des initiatives et donc de gagner en autonomie et en maturité.  Et enfin, « construire » participe à son développement personnel.

En tant que parent vous vous demanderez peut-être « A quel moment mon enfant construit ?»

La réponse étant à chaque minute, et dans chaque espace de son environnement. Pour exemple la construction d’une cabane avec les coussins du canapé et les chaises du salon, les constructions de lego et de kaplas toujours plus hautes, …  et quand les projets se façonnent à plusieurs l’enfant apprend à collaborer et à voir l’autre comme un partenaire et non comme un adversaire.

Comment favoriser ses moments ?

La plupart du temps l’enfant fait appel à son imaginaire pour cela, si bien qu’il n’a pas particulièrement besoin d’être sollicité mais plutôt encouragé et soutenu dans sa démarche. L’ennui est par exemple, une situation propice à la prise d’initiative et à l’élaboration. L’enfant va chercher à mettre fin à cet ennui en se créant des expériences fructueuses ou non, puis il va défaire et reconstruire jusqu’à ce qu’il obtienne le produit de son imaginaire.  Il sera particulièrement heureux que ses parents constatent et lui viennent en aide s’il en éprouve le besoin.

Il ne faut pas oublier que l’enfant apprend lorsqu’il conçoit et il perfectionne et entraîne ses capacités visuo-patiale, visuo-constructive et l’action coordonnée de l’oeil et de la main.  Par ailleurs, « construire » met à l’épreuve les émotions de l’enfant, il doit gérer la frustration du projet qui échoue, il doit également apprendre à se faire confiance, et  à accepter le regard de l’autre sur sa production. Toutes ses notions sont apportées par le seul fait de construire et concevoir.

 

Actuellement, les enfants sont trop souvent hyper-stimulés par les écrans si bien qu’ils ne savent et ne supportent plus de s’ennuyer. Ils ne trouvent plus l’intérêt d’élaborer un projet et de prendre le temps de le concevoir. Et pourtant, les effets n’en sont que positifs…

(Source: Janod.com )

N'hésitez pas à aimer ou nous suivre par ici :